Nous voulons des gens décents

Dotés d'un pouvoir d'achat important dans l'ensemble, ils sont friands d'innovations et surconsommateurs de high-tech et de mode. Une vraie manne pour les marques, qui tentent de les séduire par tous les moyens. Ils subjuguent, font parler d'eux, sont les héros de séries télé, de films et de romans Les célibataires font partie d'une catégorie de la population qui intrigue. Les célibataires, très soucieux de leur apparence et à la pointe de la mode, sont hyperconsommateurs de textile et de produits cosmétiques. À l'inverse, ils sont sous-consommateurs de produits d'entretien, de bricolage et de banque et assurance. Haro sur l'épargne, cap sur les dépenses Mais quelle que soit la segmentation, ce groupe ne cesse de croître au gré des évolutions sociales. N'ayant pour la plupart pas ou peu goûté à la famille, les célibataires axent leur style de vie sur eux-mêmes.

Rester célibataire : un choix de femme

Avec nombreux propriétaires au Nigéria soupçonnent les femmes célibataires d'être des prostituées, ce qui les empêche de louer des appartements. Agée de 30 ans, Olufunmilola Ogungbile, une femme à la arène couronnée de succès, n'a jamais imaginer dormir sur le canapé d'un camarade après cinq mois passé à chercher un appartement dans la ville d'Abeokuta, dans le sud-ouest du Nigeria. A lire aussi : Le mari d'une femme battue condamné Elle avait quitté Lagos après avoir décroché un charge d'administrateur de projet auprès du administration de l'État d'Ogun.

La solitude souffrance

Jamais, pourtant, on compte de plus par plus de célibataires. So what? La vie à deux serait-elle juste unique modèle usé, dépassé?

Top Articles

Cette semaine des célibataires essaient de rencontrer leur âme soeur d'odeur, on apprend que François Hollande est un insensé du texto et une île, apparue récemment au Japon, ne s'arrête charmer de grandir. Le président de la République est addict François Hollandecomme lorsqu'il était premier secrétaire du Parti communiste, ne peut se passer d'envoyer des SMS.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button