Yun avocate C'est une question d'état d'esprit

Ce n'est pas réservé aux publicités. Les frontières entre générations s'estompent. Difficile, quand vous croisez une bande de filles, de repérer au premier coup d'oeil qui est la mère, la fille, la soeur et même la grand-mère. Quand vous repérez un homme, s'il a 35, 40 ou 45 ans On baigne dans le flou. Et ce n'est pas qu'une affaire de Botox ou de médecine esthétique.

Mes dates clés

Elle est jolie. De ces beautés intelligentes, vives, espiègles. Ses cheveux courts, ton rire léger et franc, sa manière de rouler ses cigarettes en déroulant ses idées, de répondre franchement aux questions, sans se dérober. Son courage, en fait. Tout cela la rend belle.

Ma sexualité

Kevin : Grave! Alexis : Ça dépend de la femme. Assez libres, par fait. Et tout va bien avec ce côté-là. Ali : Très franchement, je ne me suis jamais mettre la question. Kevin : Avec le recul, je crois que ça a été très important dans notre conte, et donc dans notre rupture. Alors la famille, ouh là là!

Une « belle femme » Le terme évoque quoi pour vous?

C'est devenu une tyrannie. En 4x3 avec les murs de nos villes, à la une de nos magazines alors sur tous nos écrans, la charme féminine s'expose. Ou plutôt elle s'impose, triomphante, arrogante, accablante de perfection. Etre belle, c'est être comme une figure. Sans âge, sans faille, sans secousse. Difficile de résister à ce brigandage esthétique, et pourtant

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button